29 mai 2010

Points de suspension

Depuis que mon disque est terminé, je me sens vide. Et démuni. Avant j'utilisais mes douleurs et mes peines pour alimenter mes chansons. Maintenant quand j'ai mal, j'ai mal. Aucun profit à tirer de ma souffrance. Aucun échappatoire possible, plus de fuite, pas de transformation. Souvent quand je l'écoute ça me donne envie d'écrire de nouvelles chansons, de travailler sur un nouveau projet. Le problème c'est que les nouvelles chansons seraient trop semblables à celle que j'ai déjà écrites. Je ne veux pas faire un deuxième disque sur Wiebke, ou pour être plus précis sur ce "nous" là. Si je dois écrire de nouveau sur elle et nous, ça sera un autre "nous", ça sera pour raconter autre chose, sinon ça n'a pas grand intérêt, je crois.

J'ai peur de ne pas réussir à être heureux là-bas non plus.

Posté par Guillaume_Vertov à 02:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Points de suspension

Nouveau commentaire