20 novembre 2009

Ich bin traurig

De retour du Portugal, demain départ pour l'Allemagne, chez Katrin, mais je ne jouerai pas mes chansons là bas, pas en public en tout cas, j'ai tout arrêté, je n'avais plus la force de continuer. Je vais toujours mal, très mal, peut être même encore plus que la dernière fois que j'ai écris sur ce blog. La santé se dégrade aussi mais je m'en fous, au contraire, si ma radio des poumons révèle en effet un problème autre que l'asthme, si je pouvais avoir une putain de pourriture qui me fasse crever, se serait presque une bonne nouvelle,... [Lire la suite]
Posté par Guillaume_Vertov à 01:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 novembre 2009

La -superbe ?- route

Je viens d'écouter "La route", ma chanson préférée du dernier album de Da Silva, et il a chanté que "la roue finira par tourner", j'espère qu'il a raison. Et sinon comme je crois pas avoir été très clair là dessus, je tiens à écrire noir sur blanc que le dernier album de Benjamin Biolay est vraiment formidable. Voilà, c'est fait. Sur ce, cette fois j'y vais pour de vrai.
Posté par Guillaume_Vertov à 12:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 novembre 2009

Bye

Réponses aux questions du dernier post : 1) Gouffre immense, 2) Pour longtemps. Je viens de me prendre ma deuxième énorme claque dans la gueule de l'année, et c'était presque aussi inattendu que la première fois. La différence c'est que cette fois je suis seul pour l'affronter, terriblement seul, il n'y a plus Fleur derrière la porte d'en face, il n'y a plus Katrin pour fabriquer avec moi des objets en carton. Et il n'y a plus Wiebke...Je vois pas trop comment je vais m'en sortir. J'ai décidé de partir bientôt, d'abord je reçois mes... [Lire la suite]
Posté par Guillaume_Vertov à 11:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 octobre 2009

Putain c'est le bordel

Hier j'étais persuadé que je venais enfin de trouver le bon chemin, qu'il serait encore long, soit, et probablement un peu tortueux, certes, mais que c'était le bon chemin. Mais finalement je viens de me casser la gueule de nouveau, et tout est si flou que je ne sais pas si je suis tombé dans une flaque d'eau ou dans un gouffre aux allures d'infini... Tout ce que je peux savoir pour le moment c'est que ça fait mal, mais pour combien de temps ?
Posté par Guillaume_Vertov à 02:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2009

La douleur m'éventre mais je ris dès que je peux

Mon pressentiment était juste, elle m'a téléphoné avant hier. Et hier aussi mais assez tard, je n'y croyais plus et étais déjà couché même si je n'arrivais pas à m'endormir. Je restais joignable, au cas où, mais sans trop y croire. Je m'étais dit que passé 00h35 il n'y avait plus aucune chance pour qu'elle me contacte. Elle l'a fait à 00h34... Longue discussion jusque 2h, discussion compliquée, profonde et douloureuse. Je vais probablement l'entendre de nouveau ce soir. La journée risque d'être longue en attendant. Ce midi, j'ai... [Lire la suite]
Posté par Guillaume_Vertov à 15:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2009

Et je sors

J'ai finalement reçu les quelques mots que j'attendais hier, j'ai même eu plus que ça, j'ai eu sa voix, et des photos de sa nouvelle chambre. J'avais tellement envie de la serrer dans mes bras, de lui caresser les cheveux, de parcourir son cou. Aujourd'hui, pas grand chose. J'ai d'abord flâné, puis très vite traîné dans les rues de Rouen après que son fantôme se soit invité près de moi. C'était dur. La mélancolie m'a mouillé les yeux, le manque d'elle m'a plombé le coeur. En rentrant j'ai fini ma bouteille de get 27, puis je me... [Lire la suite]
Posté par Guillaume_Vertov à 23:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 octobre 2009

Regarder les minutes, puis les heures qui passent, et toujours aucune réponse de sa part. Il suffirait de mots, juste quelques mots pour changer le cours de ma journée. A chaque instant ils peuvent arriver. Mais pour le moment ils n'arrivent pas. Je me demande ce qu'elle fait, ce qui peut l'occuper si longtemps, tant que ça. Et est-ce qu'elle pense à moi ?Et je me demande aussi pourquoi, pourquoi sont-elles venues me voir un soir dans ma chambre, comme ça, Fleur et cette fille que je connaissais à peine et que je n'aimais pas... [Lire la suite]
Posté par Guillaume_Vertov à 13:54 - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 octobre 2009

Difficile

Par l'intermédiaire de Katrin, une amie Allemande, j'ai l'opportunité de faire un concert en Allemagne, j'ai pas trop compris où, mais c'est un endroit où on parle français puisqu'il n'est pas question que je joue mes chansons écrites en anglais, mais celles que j'enregistre en ce moment, mes chansons en français. C'est assez drôle quand même, rien que l'idée d'aller jusqu'en Allemagne pour présenter mon disque. Je suis pas très sûr de le faire, je lui ai dit que je lui donnerai une réponse quand le disque sera terminé, mais à... [Lire la suite]
Posté par Guillaume_Vertov à 20:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2009

La seule fille sur terre

Hier, retour de l'électricité dans mon appart après 6 jours. Bien. Je fais un peu de rangement, puis je décide de boire un truc. Allons pour une vodka orange. Je me dirige vers le frigo de nouveau opérationnel, et finalement, avant d'en ouvrir la porte, je fais demi-tour pour aller regarder l'heure sur mon portable. 15h10. Pas vraiment une heure appropriée pour une vodka orange, alors je décide de m'occuper, je range encore, je passe l'aspirateur, puis je pars faire quelques courses. Comme à chaque fois, j'achète de l'alcool.... [Lire la suite]
Posté par Guillaume_Vertov à 18:38 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
18 octobre 2009

Je brûle

En fait tout est à peu près normal, tout ça c'est moi. J'ai plus mal qu'il y a quelques temps, mais je suis aussi plus vieux, j'ai pris de nouveaux coups, donc c'est peut être normal. Toute cette douleur, c'est la vie. Je ressens, je suis. C'est parfois assez insupportable, mais c'est comme ça. J'ai toujours été dans l'excessivité. Cette fille a juste rallumé l'incendie qui s'était plus ou moins éteint en moi, elle a foutu une bombe dans mon intérieur devenu un peu trop confortable. Et paradoxalement, elle a aussi trouvé la clé pour... [Lire la suite]
Posté par Guillaume_Vertov à 12:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]