06 janvier 2010

Mon amie

Je sais pas trop par où commencer, que raconter, que laisser de côté, ça fait tellement longtemps que je n'ai plus écrit ici. Je suis toujours amoureux de Wiebke et c'est affreux car je n'arrive pas à passer à autre chose. Quand une fille m'a demandé au Portugal si j'avais une copine, je n'ai rien trouvé de mieux que de répondre la vérité : "non, mais je suis amoureux d'une fille...". Je suis fidèle, fidèle à mes sentiments, et l'ai toujours été. Wiebke c'est une obsession pour moi, elle me hante constamment, me pourrit la vie par son absence, si je n'y arrive plus c'est parce que cette fille me tue. De temps en temps, j'essaye de me débattre, je prépare mon départ à l'étranger pour 2010, un départ qui sonne un peu comme une dernière chance pour moi, dernière chance de construire quelque chose de nouveau, dernière chance d'aller mieux. Un départ pour 1 an au moins, peut être plus. Un départ qui pourrait me permettre de me rapprocher d'elle sans pour autant qu'officiellement ce ne soit pour elle que je sois là.

C'est grâce à ma semaine chez Katrin que j'ai eu la force de bâtir ce projet de départ, et même plus, parfois je me dis que je lui dois le fait d'être encore en vie. Et même si ma vie n'est pas heureuse, peut être qu'un jour elle le redeviendra. Katrin est là pour moi, comme je suis là pour elle, dans ses yeux qui me regardent je vois une sincère bienveillance, et parfois même une sorte d'amour fraternel, ça fait du bien. Le Guillaume que je vois dans les yeux de Katrin est un mec bien, et beau aussi, je la revois passant sa main dans mes cheveux et me disant assez soudainement, au milieu de rien, "you're handsome". Comme ça, ça n'a l'air de rien, mais c'est pas rien. Katrin c'est mon amie imaginaire réelle, c'est grâce à elle que j'ai découvert que l'amitié était quelque chose à ne pas négliger et qu'aujourd'hui j'en arrive même à penser qu'une amitié comme celle là est plus forte qu'une relation amoureuse, car plus durable. J'aimerais avoir la force de lui dire tout ça, mais j'ai toujours été trop pudique pour pouvoir exprimer ce que je ressens vraiment. J'aimerais aussi écrire au moins une chanson pour elle plutôt que de continuer à n'écrire que des chansons à cause de Wiebke qui ne les écoutera peut être jamais.

Posté par Guillaume_Vertov à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Mon amie

Nouveau commentaire